Méthodes Visuelles, de quoi parle-t-on ?
Images fixes
N°1, 08-2017
ISBN : 978-2-85892-471-4
https://rfmv.fr/numeros/1/

Edito-manifeste

Alain Bouldoires, Université Bordeaux Montaigne, MICA
Fabien Reix, ENSAP de Bordeaux, PAVE-Centre Emile Durkheim

A l'origine, la création d'une revue scientifique sur les méthodes visuelles était un défi. Très vite, elle est devenue une cause qui dépasse les cloisonnements académiques et pose un regard sur les modes de production scientifique qui mobilisent l'image. Beaucoup a déjà été fait par des collègues courageux, défricheurs d'espaces de recherche portant une spécificité méthodologique pas toujours bien comprise. En effet, on peut faire un constat simple : la place des méthodes visuelles, en France, malgré les avancées, n'est pas ce qu'elle devrait être.

Même si le monde anglo-saxon ne doit pas être toujours pris comme référence, il faut bien reconnaître que la comparaison n'est pas flatteuse dans ce domaine. De fait, nous sommes la première revue pluridisciplinaire sur les méthodes visuelles en France. Pour autant notre revue se veut ouverte à l’international et a fait le choix d’accueillir aussi des textes dans leur langue d’origine. D'autres initiatives éditoriales existent dans des cadres plus larges ou dans des secteurs précis. Quelles qu'elles soient, les approches sont complémentaires et nourrissent l'avancée des expériences communes. Telle est notre conviction.

Ce premier numéro marque l’acte fondateur d’une revue dédiée à la mise en lumière de chercheurs qui usent de méthodes visuelles mais qui restent encore trop souvent dans l’ombre faute d’avoir un espace d’édition techniquement adapté, un lieu reconnu d’échange et de cumul des connaissances en la matière, mais aussi un cadre qui accorde une valeur proprement scientifique à ces méthodes. Ce sont ces trois missions que se fixe la Revue Française des Méthodes Visuelles : donner à voir, mutualiser et légitimer l’usage des méthodes visuelles dans le champ scientifique.

Ce coup de projecteur sur le sens de l'outillage méthodologique ne portera pas sur un domaine particulier mais explorera l'ensemble des approches en sciences humaines et sociales qui produisent, exploitent, utilisent des images fixes ou animées. Le pari éditorial que nous proposons est une aventure collective, un engagement de chercheurs qui sont convaincus de la pertinence de leurs pratiques qu'elles soient expérimentales ou confirmées. Il s'agira toujours ici de questionner les choix méthodologiques et leurs implications, de s'interroger sur les effets des moyens visuels sur la recherche elle-même. Autrement dit, la réflexion sur l'outillage du chercheur implique une pensée réflexive capable de faire-sens ; la technique, l'outil, devenant l'instrument du geste scientifique.

Nous nous engageons à faire progresser, sur le plan théorique et pratique, les méthodes visuelles et à faire partager les connaissances au sein de la sphère académique. Nous concevons l’enrichissement d’un point de vue collectif. Chaque publication de cette revue constituera notre patrimoine commun. Chaque avancée aura vocation à alimenter notre réflexion et à devenir une référence commune.

La Revue Française des Méthodes Visuelles constitue une opportunité scientifique qui doit permettre de favoriser l’émergence de projets communs pluridisciplinaires et de collaborations fructueuses. Nous sommes favorables à la diffusion la plus large possible de des résultats de recherche dans le respect de la diversité des formes.

Le manifeste de la Revue Française des Méthodes Visuelles propose de définir un cadre autour duquel une communauté pourra se réunir et s’organiser :

  1. Faire progresser les méthodes visuelles sur le plan théorique et pratique et ouvrir de nouvelles perspectives de recherche et d’argumentation scientifique intégrant la culture numérique.
  2. Construire une histoire des méthodes visuelles : histoire des images dans les sciences, histoire des rapports sciences-arts, histoire des images dans les sciences humaines et sociales.
  3. Placer les pratiques au cœur des réflexions qu’elles soient épistémologiques, éthiques ou analytiques.
  4. Privilégier l’expérimentation et promouvoir une écriture par l’image des sciences humaines et sociales
  5. Explorer les nouvelles expériences liées au numérique en exploitant pleinement les opportunités offertes par l’édition en ligne.
  6. Rassembler une communauté pluridisciplinaire autour des questions méthodologiques liées à l’usage de l’image (et du son) dans le travail de recherche, ouverte à tous les acteurs de la recherche.
  7. Partager les savoir-faire et diffuser les productions issues des méthodes visuelles dans le respect de leur diversité.
  8. Renforcer la reconnaissance des méthodes visuelles dans chaque discipline pour une meilleure prise en compte de ces pratiques dans l’évaluation des chercheurs et des structures de recherche.
  9. Développer l’enseignement des méthodes visuelles auprès des chercheurs et au sein de tous les cursus universitaires au même titre que les techniques d’enquête habituellement intégrées aux formations.
  10. Contribuer à faire évoluer la législation sur le droit des images et le droit à l'image dans le sens de la reconnaissance d'une "exception pédagogique et de recherche" pour les revues scientifiques.
  11. Favoriser l’émergence de projets de recherche pluridisciplinaires et de collaborations diverses, la revue ayant pour vocation à être une communauté ouverte, accueillante et solidaire.